Informations enseignants

 


Qu'est-ce que Adele ?

Adele est une plateforme développée par des enseignants et pour des enseignants.

Adele est conçu pour vous aider à mettre en oeuvre des méthodes actives en cours, basées sur le questionnement. Ces méthodes ont prouvé leur efficacité [Freeman 2014, Hattie 2009 pour une méta-analyse de ces méthodes dans le monde entier, ou Rudolph 2014 pour une étude dans le contexte français].

Les ressources pédagogiques d'Adele sont gratuites, elles vous permettent de prolonger les apprentissages de vos élèves en dehors de votre classe, dans un modèle de classe étendu.

 


Qu'est-ce que je peux trouver sur Adele ?

Sur Adele, vous trouverez des questions utilisées par des collègues enseignants pour sonder la compréhension d'un concept élémentaire donné. Ces questions sont un outil utile car

  • elles permettent de mesurer le niveau de compréhension de façon standardisée, et ainsi mesurer l'évolution avec le temps ou faire des comparaisons (entre groupes d'élèves, etc.).
  • elles sont évaluées et améliorées par les pairs enseignants afin d'être une "bonne question". Dans une "bonne question", chaque réponse correspond à une erreur de compréhension classique chez les élèves.
  • les statistiques de réponses vous fournissent un état des lieux de la compréhension de vos étudiants, par rapport à la moyenne nationale.

Pourquoi utiliser les questions disponibles sur Adele ?

Les questions disponible sur Adele ne remplacent pas les autres formes d'évaluation, mais peuvent utilement les compléter, voire permettrent de mieux les réussir.

  • les expériences menées ont montré que certaines questions de la plateforme permettent de faire progresser les étudiants sur la compréhension conceptuelle [REFS UPMC + UPS + ?].
  • les questions disponibles sur Adele sont travaillées pour que les distracteurs correspondent à des erreurs habituelles des étudiants. Nombreuses de ces questions sont issues de la recherche. En particulier, les questions utilisent souvent du langage naturel plutôt que des équations, et des situations de la vie de tous les jours. Le processus de validation d'une question peut être trouvé dans
  • il arrive souvent que les élèves réussissent dans les exercices traditionnels, mais pas dans les questions conceptuelles comme celles que vous pourrez trouver dans Adele. L'inverse est moins souvent vrai [REF étude UPS + Mazur 1997 + Redish 2003].
  • vous trouverez différents type de questions sur Adele, chacune avec sa propre visée pédagogique. Pour les concepteurs d'Adele, les questions les plus intéressantes ne sont pas celles qui se résume à mesure l'acquisition d'un savoir (une définition, un théorème, une loi, un ordre de grandeur etc.), ou même un savoir faire (savoir exécuter une procédure pour résoudre un exercice). Nous essayons de regrouper sur cette plateforme des questions qui engagent une réflexion profonde sur la compréhension conceptuelle des sciences. Cela implique une stratégie pédagogique adpatée lorsque ces questions sont utilisées en cours.

Pourquoi des QCM ?

La plupart des questions sont de type QCM avec une seule bonne réponse. Ce n'est pas un grande contrainte. Demandez-vous dans quelle situation il n'est pas possible de se ramener à une question de ce type, et dans ce cas là pour quelle raison vous poseriez une telle question.

Il est vrai que les étudiants peuvent répondre correctement à la question par hasard, ou bien en procédant par élimination. Cependant, on remarque souvent que les étudiants font moins bien que le hasard [Redish 2003], tout simplement parce que les distracteurs (c'est-à-dire les mauvaises réponses, mais plausible) sont en fait très "attirant" pour les élèves, car justement ils correspondent à des erreurs qu'ils font d'habitude, et que ces distracteurs sont écrits avec leur mot à eux.

Pour construire ces distracteurs, la plateforme permet de poser des questions sous forme ouverte. En récupérant l'ensemble des réponses, vous pouvez alors construire des réponses types qui reviennent régulièrement, et ainsi construire vous-même de nouveaux QCM pertinents.


Qu'est-ce que je peux faire avec les questions disponibles sur Adele ?

  • se comparer : "comment mes élèves s'en sortent par rapport à d'autres élèves similaire ?".
  • Mettre en oeuvre une évaluation formative en temps réel dans sa classe. [IMAGE du MOOC sur how the brain works, ou image issu de neurosup] => la working memory dure moins d'une minute, donc ne pas concevoir des questions trop "demanding". Le papier de veille de l'IFE (Reverdy Catherine (2016). La coopération entre élèves : des recherches aux pratiques. Dossier de veille de l’IFÉ, n° 114, décembre. Lyon : ENS de Lyon. En ligne : http://ife.ens-lyon.fr/vst/DA/detailsDossier.php?parent=accueil&dossier=114&lang=fr) fait le point sur les vertus de l'interaction et la coopération entre étudiants.
  • testing effect, memory loss.

Quelques références et liens utiles

  • Freeman S. et al. 2014, Active learning increases student performance in science, engineering, and mathematics, Proceeding of the National Academy of Sciences, vol. 111 (2), 8410-8415, 10.1073/pnas.1319030111.
  • Hattie J. 2009, Visible Learning: A Synthesis of Over 800 Meta-Analyses Relating to Achievement (Routledge)
  • Rudolph A. et al. 2014, Introduction of interactive learning into French university physics classrooms, Phys. Rev. ST Phys. Educ. Res. 10, 010103

 

 

MOOC teaching with evidence based methods.


Avis d'enseignants